Zoom sur la feuille de route du Gouvernement en matière de formation professionnelle

Olivier Dussopt, ministre du Travail, du plein emploi et de l’insertion et Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la formation professionnels ont présenté les grands axes de leur feuille de route en matière de formation professionnelle aux partenaires sociaux le 12 septembre 2022.

Pour préparer les actifs aux compétences de demain, l’objectif Plein emploi du ministère du Travail est de poursuivre l’effort d’investissement dans les compétences en refondant les différents dispositifs pour répondre aux projets des actifs et aux besoins des entreprises confrontées aux transitions économique, démographique, industrielle et écologique majeures.

Pour Carole Grandjean, l’objectif du plein emploi est aussi “conditionné à notre capacité à développer une véritable société du savoir et des compétences, qui donne à chacune et à chacun les moyens de s’épanouir professionnellement à chaque étape de sa vie.

Le Ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion va ainsi porter huit chantiers prioritaires afin de concrétiser l’objectif du plein emploi :
• Rénover le service public de l’emploi par la création de France Travail ;
• Réformer l’accompagnement des bénéficiaires du RSA et mieux insérer les publics les plus éloignés de l’emploi ;
• Poursuivre le déploiement du Contrat d’engagement jeune (CEJ) ;
• Faire évoluer l’assurance chômage ;
• Amplifier la dynamique de l’apprentissage ;
• Préparer les actifs aux compétences de demain ;
• Soutenir l’emploi des séniors et garantir l’avenir de notre système de retraites ;
• Travailler mieux.

Concernant la formation professionnelle, voici les 5 axes annonces par Carole Grandjean aux partenaires sociaux :

Axe 1 : amplifier la dynamique de l’apprentissage pour réussir le défi du million d’apprentis

“Nous continuerons à investir massivement dans l’apprentissage pour amplifier la dynamique en cours tout en garantissant le financement des contrats au juste prix.”

Axe 2 : investir dans les compétences grâce à la Validation des Acquis de l’Expérience

“En modernisant, en simplifiant et en sécurisant les parcours de VAE, nous la rendrons + attractive et + accessible, à l’appui notamment de l’évolution et de la reconversion des actifs.”

Axe 3 : construire un CPF adapté aux besoins de l’économie

“Je ferai en sorte que le catalogue du Compte Professionnel de Formation soit mieux orienté et + utile aux actifs et aux entreprises. Il doit être un outil pour tous les actifs face aux mutations de l’économie.”

Axe 4 : transformer l’appareil de formation initiale et continue pour former aux métiers de demain

“Face aux transitions démographiques, économiques et écologiques majeures, nous accompagnerons mieux les transitions professionnelles.”

Axe 5 : déployer de nouveaux moyens pour résorber les situations d’illettrisme

“Parce que nous devons lutter contre ce fléau au travail qui touche 1 actif sur 10, nous poursuivrons les efforts pour mieux former les salariés aux savoirs fondamentaux.”

A quelle échéance ?

Pour la VAE, un projet de loi portant de premières mesures d’urgence relatives au fonctionnement du marché du travail en vue du plein emploi sera examiné à l’automne 2022. Une concertation avec les partenaires sociaux dans la continuité de l’Accord-cadre national interprofessionnel (ACNI) d’octobre 2021 sera menée sur la formation professionnelle.

De notre côté, on attend désormais les détails de cette feuille de route sur la formation professionnelle en particulier sur les changements à venir pour le CPF.
A suivre !

Source : https://cpformation.com/


Vous souhaitez vous former pour changer de métier ou améliorer vos compétences ?

Faites appel à KELCAP !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défilement vers le haut